Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er réseau business

François Calandot, Cidrerie de la Brique

«Notre cidre servi à la Garden-party de l’Ambassade de France à Londres ! »
  • #EXPORT
  • FC
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Mardi 30 avril 2024

    Depuis la reprise de la cidrerie artisanale en 2019, François Calandot n’a de cesse de développer la notoriété de ses cidres IGP de Normandie. Accompagné par notre conseillère international, Elena Oberson, l’entreprise qui réalise 15 à 20 % de son chiffre d’affaires à l’export, envisage de renouveler des missions export en 2024. 

     

    Pouvez-vous nous présenter la Cidrerie de la Brique ? 

    Véritable institution dans le Cotentin, l’entreprise, qui compte 9 salariés et 2 alternants, a fêté ses 70 ans l’an dernier. Nous travaillons avec 3 à 500 producteurs de pommes du Cotentin dans un rayon de 30 km, pour produire 1,2 millions de bouteilles/an. Notre cidre artisanal Normand IGP, est 100 % pur-jus, non-pasteurisé, sans sucres ajoutés, au goût authentique et fruité, et naturellement sans gluten. Nous commercialisons 70 % de notre production en Normandie (grande distribution et Cafés-Hôtels-Restaurants), 10 % sur le territoire national et entre 15 et 20 % à l’export. Pour l’anecdote, 60 000 bouteilles sont consommées dans les maisons de retraite qui remplacent progressivement pour leurs résidents le vin par le cidre. 


    Bouteille cidrerie de la BriqueQuand on travaille un produit naturel, l’environnement est une donne essentielle ? 
    Une partie de notre production est certifiée BIO Agriculture Biologique. La préservation de notre environnement est dans les gênes de l’entreprise. Nous récupérons l’eau de pluie pour le lavage des pommes et nos eaux usées partent dans nos bassins de lagunages. Quant au marc de pommes (obtenu après le pressage des fruits), il part en méthanisation et en nourriture pour les bovins. Nous disposons d’une laveuse de bouteilles, qui une fois collectées dans les CHR (système de consigne), sont nettoyées pour les embouteiller de nouveau. Un circuit vertueux. 


    Comment êtes-vous accompagné à l’export par la CCI ? 
    On a la chance dans notre région de pouvoir s’appuyer sur un réseau d’acteurs professionnels et engagés. Qu’il s’agisse de la Région Normandie, de l’Association Régionale des Entreprises Alimentaires (AREA Normandie) et bien sûr de la Team France Export (TFE) des CCI de Normandie, nos entreprises sont très bien accompagnées.
    Avec Elena, la conseillère International de la CCI Ouest Normandie, j’ai pu participer, en juillet 2023, au salon Imbibe’Live à Londres et nouer des contacts positifs avec l’importatrice de cidres au Royaume-Uni. Trois jours très bien organisés et intenses avec comme point d’orgue une invitation pour la Garden-party du 14 juillet de l’Ambassade de France à Londres, qui a servi notre cidre normand. 


    En octobre dernier, j’ai également participé au Festival du Cidre à Stockholm. Cette mission sur mesure m’a permis de rencontrer l’acheteuse qui détient le monopole d’Etat de l’alcool (1) et de visiter les points de vente et restaurants. Depuis cette mission, j’ai un courant d’affaires régulier à la fois avec le monopole et avec un des restaurants, pour lequel la cidrerie personnalise les étiquettes avec le logo du restaurant. 


    L’investissement dans les deux opérations a déjà été largement amorti par le chiffre d’affaires réalisé. L’accompagnement d’Elena est top. Elle me décharge de toute la partie administrative, assure une veille professionnelle sur les opportunités et active tous les leviers financiers mobilisables dans le respect des procédures. Un vrai luxe pour tout dirigeant, suffisamment mobilisé dans la gestion quotidienne de son entreprise. 
    J’ai d’autres projets pour le marché européen et le grand export pour les mois à venir. 


    Auriez-vous un conseil à donner aux TPE-PME qui n’osent pas se lancer à l’export ? 
    Au-delà des acteurs professionnels qui nous entourent, la Région Normandie, avec tout ce qu’elle véhicule d’Histoire et de bons produits, est un vrai atout pour se démarquer à l’export. Néanmoins, engager une démarche à l’international ne s’improvise pas, et c’est à que tout le savoir-faire de conseillers comme Elena sont indispensables. Un seul conseil, ne pas commencer une réflexion à l’international sans solliciter son conseiller Team France Export de sa CCI. 


    (1) Au pays de l'aquavit (eau-de-vie ensuite infusée avec des épices), Systembolaget, entreprise publique, détient le monopole de vente de boissons alcoolisées hors restaurants et bars. Un système unique en Europe, aujourd'hui critiqué.

     

    Contact 

    François Calandot

    Cidrerie de la Brique
    23 route de la Brique - 50700 Saint-Joseph
    Tél. : 02 33 40 19 27
    [email protected] 
    cidreriedelabrique.com

     

     

    Le conseil CCI

     

    «TPE-PME : exporter, c’est possible avec l’accompagnement CCI !  »

     

    Les « petites entreprises » ont souvent peur de se lancer à l’international. Les barrières psychologiques et linguistiques ou encore les obstacles financiers sont souvent des freins. Pourtant, dans un contexte de forte concurrence, développer ses marchés à l’international offre de réelles opportunités d’améliorer sa rentabilité. L’accompagnement proposé par les conseillers experts des CCI de Normandie permet de se lancer dans cette aventure en toute sérénité. Le 1er réflexe est de contacter son conseiller CCI référent. Si vous ne le connaissez pas, adressez-nous une demande sur www.teamfrance-export.fr (demande de mise en relation).  
    Après un premier échange, ce dernier vous proposera un des dispositifs de préparation adaptés, dont Panorama Xport, un accompagnement en deux étapes, entièrement financé par la Région Normandie Dans un premier temps, accompagnée de Laurence Requier, conseillère financement de la CCI Ouest Normandie, nous réalisons un diagnostic 360°, intégrant toutes les dimensions de l’entreprise (RH, finances, stratégie…). Un plan d’actions opérationnel est élaboré avec des préconisations, en adéquation avec les moyens et les ambitions de l’entreprise. Après validation du potentiel par l’ADNormandie, nous entamons la seconde étape. Je priorise avec le dirigeant les marchés et j’établis un Business plan (opération de mise en relation, prospection individuelle ou mission collective). 
    Vous l’aurez compris, l’accompagnement proposé aux primo-exportateurs est sur-mesure pour donner toutes les chances de réussite au projet !

     


    Elena Baibakova

     

    Contact

    Elena Baibakova, conseiller international Agro/Industrie

    Contact

    P. 07 70 13 94 84