Parole d'entrepreneur #Transmission - Reprise Mathieu Giai-Brueri, gérant de Laurent Isolation (Bréhal)

Publié le 01/09/2020

"Il faut savoir s’entourer de personnes de confiance et être accompagnés pour bien préparer son projet. Si toutes ces conditions sont réunies, alors « Foncez » !"

 

Depuis quelques mois, Mathieu Giai-Brueri est à la tête de Laurent Isolation. Une reprise d’entreprise rendue possible grâce au soutien indéfectible de son épouse, à l’accompagnement de son expert-comptable, aux conseils et au suivi de la CCI Ouest Normandie. Il partage son expérience.

 

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Laurent Isolation est une entreprise créée en 1991 par Yvon Laurent. Spécialisée à l’origine dans l’isolation, notre cœur de métier couvre aujourd’hui l’amélioration de l’habitat dans le domaine des menuiseries, de l’isolation par l’extérieur et l’aménagement de terrasses, vérandas et pergolas. L’entreprise compte aujourd’hui 17 salariés. Depuis sept ans, l’entreprise est partenaire exclusif des Vérandas Concept Alu (extensions de maisons) sur le département de la Manche.

A quel moment et comment reprend-on une entreprise ?

Originaire de la région Rouennaise, j’habite depuis 25 ans près de Villedieu, secteur géographique où je compte plus de 20 ans d’expérience dans le bâtiment (réalisation de devis, responsable bureau d’études, gestion de portefeuille clients…). Passionné par mon métier avec un goût prononcé pour les responsabilités, j’ai décidé, après plusieurs mois de réflexion et d’échanges avec mon épouse partie prenante de ce projet, de me lancer dans un projet de reprise d’entreprise. Une reprise, à la condition d’être bien préparée, me parait plus simple qu’une création. Ce projet est arrivé à un moment carrefour de ma vie professionnelle. J’estimais avoir suffisamment d’expérience, mes trois enfants étaient plus grands et surtout mon épouse était à mes côtés. En effet, l’implication demandée par ce type de challenge exige l’adhésion pleine et entière de son conjoint. C’est un projet familial !

Comment la CCI vous a-t-elle accompagné ?

J’ai pris contact avec Etienne Moutier à qui j’ai exposé mon projet. Ce dernier m’a mis en relation avec Dominique Juvin le cédant (1), dont je connaissais l’entreprise et son sérieux à l’époque de son prédécesseur. Plusieurs mois d’entretiens et de négociations ont été nécessaires pour trouver un terrain d’entente. Il me fallait de mon côté réunir le financement, ce qui n’est pas simple auprès d’une banque quand on a moins de 30 % d’apport personnel ! L’appui de mon expert-comptable et de la CCI pour monter mon plan de financement ont été cruciaux dans la concrétisation du projet qui a pris 8 mois.

Aujourd’hui, comment vivez-vous votre statut d’entrepreneur ?

Professionnellement, je suis très épanoui et la gestion de cette entreprise correspond pleinement à mes attentes. J’ai pris mes marques ainsi que les salariés que j’ai tous repris et qui adhèrent aux projets de l’entreprise. Je suis suivi pendant trois ans par Etienne Moutier de la CCI dans le cadre du dispositif régional Ici, je Monte ma boîte (IJ2MB). J’ai également adhéré au réseau Plato (2) qui me permet d’échanger avec d’autres dirigeants sur des problématiques communes. Un vrai plus pour éviter l’isolement du chef d’entreprise.

Auriez-vous un conseil à donner à ceux tentés par l’envie d’entreprendre ?       

Premièrement, il faut bien se connaître et avoir l’envie viscéralement ancrée car cela demande beaucoup de sacrifices, comme celui de faire le deuil de son statut de salarié aux 35 heures. Deuxièmement, il faut impérativement avoir l’aval et l’implication de son conjoint car l’entreprise occupe largement les discussions familiales et le manque de disponibilité exige un relais du conjoint dans la gestion du quotidien et des enfants. Enfin, j’ajouterai qu’il faut savoir s’entourer de personnes de confiance et être accompagnés pour bien préparer le projet. Si toutes ces conditions sont réunies, alors « Foncez » !

 

(1) Dominique Juvin, le cédant, a pris contact en novembre 2018 avec la CCI. Etienne Moutier a travaillé avec lui le mémorandum de son entreprise (déjà bien avancé), les perspectives de développement et la recherche d’un repreneur. Grâce à cet accompagnement, la cession s’est faite en moins d’un an pour la plus grande satisfaction des deux parties prenantes. 

(2) Le réseau Plato permet aux chefs d’entreprises et cadres dirigeants de monter en compétences grâce aux partages d’expériences et de savoir-faire, d’échanger pour développer des synergies et d’accroitre le chiffre d’affaires. En savoir plus https://www.ouestnormandie.cci.fr/inscription-groupe-plato-2021-2022

Contact 

Mathieu Giai-Brueri
Laurent isolation
Zone Artisanale
50290 BREHAL
Tél. : 02 33 61 16 80
www.laurentisolation.com
m.giaibrueri@laurentisolation.com

Voir toutes les actualités