Parole de collaborateur #Transmission d'entreprise "une affaire d’anticipation et de préparation"

Publié le 01/09/2020

"Une transmission d’entreprise se prépare généralement entre 2 et 4 ans avant l’opération. Un délai nécessaire afin d’opter pour les meilleurs choix financiers, fiscaux, sociaux et humains. C’est tout le sens de l’accompagnement proposé par la CCI".  

A quel moment contacter un conseiller CCI et que va-t-il me proposer ?

Près de 8 500 dirigeants sur notre territoire ont plus de 55 ans et s’interrogent sur la possibilité de transmettre leur entreprise dans les cinq prochaines années, mais très peu ont engagé des démarches. Pourtant, la passation de pouvoir ne s’improvise pas. Evaluation de l’entreprise, modalités fiscales et juridiques, choix du repreneur, gestion du patrimoine…, les enjeux soulevés par la transmission sont multiples. Sur tous ces sujets, il est indispensable de se faire accompagner très en amont du projet afin de vendre son entreprise dans les meilleures conditions et dans un délai raisonnable de 1 à 3 ans. Le conseiller CCI propose un premier rendez-vous au cédant afin de préciser les enjeux, les objectifs et les délais dans lesquels cette transmission sera effectuée.

Rédaction d’un mémorandum de l’entreprise

Cet entretien sera suivi du diagnostic de l’entreprise, permettant de collecter toutes les informations nécessaires à l’élaboration d’un dossier de présentation, « mémorandum de l’entreprise ». Ce dossier, rédigé par le conseiller CCI, veille à présenter les différentes composantes de l’entreprise : le savoir-faire, les produits, les moyens de production, les partenaires (clients, fournisseurs), le personnel, les perspectives de développement…, le tout dans une approche historique et prospective.
Le conseiller va également estimer l’entreprise. Cette évaluation doit tenir compte des éléments subjectifs (intensité plus ou moins forte du désir d’acheter ou de vendre) et des éléments objectifs grâce à l’application de méthodes d’évaluation adaptées à l’entreprise. Le conseiller CCI propose ainsi une fourchette de valeurs de l’entreprise.
Une fois le dossier de présentation et l’évaluation réalisés, il convient de trouver un repreneur qualifié.

Quels sont les moyens de commercialisation proposés par la CCI ?

Le marché de la transmission d’entreprise est un marché caché. Bien souvent, le cédant ne souhaite pas « ouvertement » communiquer sur sa transmission. Le conseiller CCI s’engage à respecter cette confidentialité. Il s’appuie sur la force du réseau national Transentreprise et ainsi proposer une mise en relation avec un repreneur potentiel en dehors du lieu d’implantation de l’entreprise, un véritable atout pour les cédants, rendu possible grâce au maillage territorial de proximité du réseau des CCI.

Parallèlement, le conseiller CCI peut accompagner également le repreneur (montage du plan de financement, suivi pendant trois ans, formation Ecole des Managers…), la priorité pour la CCI étant d’assurer la pérennité de l’entreprise, dans une stratégie gagnant-gagnant.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs cédants ?

Toute cession d’entreprise doit être anticipée et préparée. Les CCI disposent de l’expertise et des outils pour accompagner le cédant qui transmet bien souvent le fruit de toute une vie de travail ! Le repreneur sera sensible et davantage attiré par un dossier suffisamment préparé.

 

Contact 

Etienne Moutier, Conseiller entreprise Industrie

etienne.moutier@normandie.cci.fr - Tél. : 02 33 91 33 41. P. 06 87 19 10 94.

 

 

Consulter le guide de la transmission/reprise

 

Crédit photo : Stéphane Lesauvage, CCI Ouest Normandie

 

 

Voir toutes les actualités