Grande consultation des entrepreneurs juillet 2020

Publié le 24/07/2020

La progression de l'optimisme se poursuit chez les chefs d'entreprise qui envisagent les 12 prochains mois avec attentisme mais confiance, pour une majorité d'entre eux. Pendant la période estivale, les dirigeants français seront moins nombreux que l'année dernière à partir en vacances, mais ils le feront avec l'envie de déconnecter.

Après que l'indicateur de l'optimisme a atteint son plus bas historique au mois de mai (49), il a regagné 24 points entre mi-mai et mi-juin (73). L'augmentation se poursuit aujourd'hui (+5 points en un mois) mais avec moins d'intensité et ne rattrape pas les scores d'avant crise (78, soit 14 points de moins qu'en février dernier). L'indice baisse légèrement chez les dirigeants d'entreprises de dix salariés et plus (-7 points).

L'inquiétude, reste le sentiment majoritaire (35%, +2 points), sans pour autant atteindre des pics comme en mai dernier (44% alors), et continue de faire jeu égal avec la confiance (35%, +4 points). Alors que l'appréhension d'une seconde vague se renforce, l'attentisme poursuit sa progression avec une augmentation de 7 points (26%).

Comme en juin, les sentiments sont très partagés, notamment pour les plus petites entreprises qui sont autant (35%) à se dire inquiètes que confiantes, quand la confiance domine plus largement chez les entreprises de 10 salariés et plus (42% contre 31% inquiètes).

L'inquiétude est également plus présente parmi les dirigeants des secteurs du commerce (40%) et des services (35%), chez qui elle est majoritaire.

 

 

Télécharger les résultats complets de l'enquête de juillet 

Voir toutes les actualités