Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Transition écologique : parole de collaborateur CCI

Innover, se différencier et réduire ses coûts grâce à la transition écologique !
sophie chauveau bouanga
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 30 mai 2022

De nombreux dispositifs d’aides financières existent et les clients et consommateurs sont de plus en plus nombreux à intégrer des critères environnementaux dans leurs décisions et leurs achats.

 

Les leviers pour engager sa transition écologique sont nombreux mais bien souvent méconnus des TPE. Sophie Chauveau-Bouanga, conseillère Tourisme, a réalisé 25 diagnostics Transition Ecologique.

Proposés gratuitement aux commerçants, indépendants et hôteliers-restaurateurs, ils permettent aux conseillers CCI de proposer des actions très concrètes. Vous hésitez encore à franchir le cap ? Cet article devrait finir de vous convaincre.

 

Pourquoi s’engager dans la transition écologique ?

Attente croissante de la clientèle, réduction des coûts, dispositifs financiers incitatifs, durcissement de la réglementation…, la prise en compte de l’environnement n’est pas un phénomène de mode. Elle constitue un enjeu majeur pour la compétitivité des entreprises. De nombreuses TPE-PME l’ont bien compris et concilient aujourd’hui gestes responsables, intérêts économiques et croissance de leur activité. Beaucoup d’autres hésitent encore à franchir le pas, ne sachant pas par où commencer.

C’est pour répondre à tous ces commerçants et indépendants que l’Etat a lancé le dispositif France Relance Commerces Ecologie (FRCE), en confiant aux CCI le soin de le déployer sur tout le territoire national (1).  


En quoi consiste l’accompagnement de la CCI ?

Le conseiller de la CCI propose à l’entreprise un diagnostic Transition écologique.

Articulé autour de 25 questions et 5 grands thèmes (gestion des locaux, déchets, achats, mobilité et pilotage stratégique), ce diagnostic confidentiel, d’une valeur de 650 euros HT, est gratuit (pris en charge par l’Etat). Le seul « effort » demandé au commerçant est de prendre moins de deux heures de son temps pour compléter le questionnaire. Il peut le remplir, seul ou accompagné (en présentiel ou distanciel) par son conseiller.


Après analyse des réponses, le conseiller remet un rapport qui identifie les actions prioritaires à mettre en place. Réduire son empreinte environnementale, obtenir un éco-label, repenser sa chaine d’approvisionnement, favoriser les produits issus de circuits courts, valoriser sa démarche auprès de ses clients, monter un dossier de demande de financement, partager des équipements et services, faire des économies sur ses factures d’énergie ou encore réduire ses déchets…, les opportunités sont nombreuses.


Après avoir bénéficié d’un diagnostic gratuit, le commerçant a-t-il droit à d’autres aides pour mettre en œuvre ses actions ?

Pour chaque action proposée, le conseiller mobilise toutes les aides possibles existantes

Je citerai la subvention Tremplin de l’Ademe qui permet de financer des investissements et des études en cohérence avec la transition écologique (études climat, éco-conception, économie circulaire, gestion des déchets, chaleur ou froid renouvelable). Il existe également le « Fonds Tourisme durable », également porté par l’Ademe, qui s’articule autour de trois volets : la restauration via l’opération "1 000 restaurants", les hébergements touristiques et le slow tourisme.


Pour les professionnels qui souhaitent aller plus loin, nos CCI proposent également la Master class RSE, un parcours de formation sur mesure.


Quel message souhaitez-vous passer aux entreprises ?  

C’est vraiment le bon timing aujourd’hui pour se pencher sur ces questions environnementales. De nombreux dispositifs d’aides financières existent et les clients et consommateurs sont de plus en plus nombreux à intégrer des critères environnementaux dans leurs décisions et leurs achats.

 

(1)    Chiffres clés de l’accompagnement des CCI en 2021 : 122 000 entreprises sensibilisées et 8 400 accompagnées à la transition écologique - 48 % des entreprises accompagnées sont issues de l’industrie, du commerce et de la réparation automobile et deux roues – 52 % des entreprises accompagnées ont moins de 10 salariés – 86 % d’accompagnements individuels - 5 principaux thèmes travaillés : écologique générique, énergie, santé et sécurité, déchets, économie circulaire.

 

 

 

picto coordonnées

Sophie Chauveau-Bouanga
Conseillère Entreprise Tourisme et Normandie Qualité Tourisme
02 33 91 33 95 - 06 42 32 24 59
E-mail