Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Grande consultation des entrepreneurs novembre 2022

Un moral toujours très bas mais un regain d'optimisme.
Grande consultation des entrepreneurs
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 28 novembre 2022

En dépit d’un contexte économique tendu et toujours marqué par des crises en série, le moral des entrepreneurs s’améliore, en novembre, même s’il reste encore à un niveau faible. Plus optimistes et plus confiants, les dirigeants sont aussi moins inquiets que le mois dernier face aux conséquences de l’inflation.

Pour autant, la renégociation actuelle des contrats de fourniture d’énergie inquiète les dirigeants concernés. Ces hausses des tarifs d’énergie auront, nécessairement et mécaniquement, un impact sur la santé financière et sur les prix de vente des entreprises. Avec, en toile de fond, la menace d’une spirale inflationniste.

 

 

A retenir pour ce mois de novembre 2022


 

 

  • L’indicateur de l’optimisme augmente à la fois pour les dirigeants d’entreprises comptant moins de 10 salariés (74, +10 points) et pour les dirigeants d’entreprises plus grandes (64, +9 points).

 

  • Les chefs d’entreprises de moins de 10 salariés affichent davantage de satisfaction que le mois dernier concernant la période actuelle (38%, +9 points). Ce n’est toutefois pas le cas des dirigeants des entreprises plus grandes, dont moins d’un tiers juge désormais que c’est très bien en ce moment (31%, -3 points) et chez qui le sentiment que c’était mieux hier est désormais majoritaire (40%, +8 points).

 

  • Energie : alors que 54% des dirigeants déclaraient en octobre que la hausse des prix pourrait avoir des conséquences sur leur viabilité, cette proportion s’établit à la basse avec 39% en novembre. Néanmoins, certaines conséquences directes de cette hausse ne se feront pas attendre : les entreprises concernées la répercutent déjà mécaniquement dans leurs propres tarifs de vente. 37% des dirigeants en question déclarent avoir augmenté le prix de leurs produits ou de leurs services, et 34% déclarent l’envisager.

 

  • Les dispositifs d’aide déployés dans le contexte de crise de l’énergie sont inégalement connus et les entreprises ont du mal à s’en saisir. Le maintien des tarifs régulés de l’électricité est connu par une majorité des chefs d’entreprise (54%). Le bouclier tarifaire pour les TPE n’est connu que de 42% des dirigeants de structures comptant moins de 10 salariés (idem auprès de l’ensemble des dirigeants, 42%), et seulement 3% d’entre eux déclarent savoir qu’ils y sont éligibles. (Pour en savoir plus sur les aides et votre éligibilité, consultez notre page dédiée)

 

Sondage OpinionWay réalisé par téléphone auprès de 609 dirigeants d'entreprise entre le 7 et le 15 novembre 2022 dans le cadre de la Grande Consultation des entrepreneurs.

 

 

 

Résultats complets et analyse

 

 

 

 

grande consultation : participez